Let There Be Carnage ne subirait apparemment plus de retards

Suite à l’annonce que la prochaine suite de Sony, Venom 2, subira un autre retard de sortie, cette fois jusqu’en janvier 2022, un rapport contradictoire est désormais apparu, affirmant que c’est loin pour l’être le cas. Le rapport, qui traite pour la majorité de l’impact que Marvel’s Spider-Man: No Way Home peut avoir sur l’industrie s’il devait subir de nouveaux retards, déclare sans équivoque que les bruits de couloir Venom: Let There Be Carnage « se déplaceront plus loin jusqu’en 2022 ne sont pas vraies. . » « L’enthousiasme sans précédent est aussi un signe bienvenu pour Sony Pictures, qui s’est engagé à une sortie en salles exclusive pour » No Way Home « le 17 décembre, malgré les récents retours moins que blockbuster pour les sorties en salles tandis que les cas de COVID continuent pour l’augmenter en raison à la variante delta. Sony a récemment poussé son autre long métrage de bande dessinée à venir, Venom: Let There Be Carnage, de sept. à octobre (bien qu’un initié du studio affirme que les bruits de couloir selon lesquelles le film se poursuivra jusqu’en 2022 ne sont pas vraies).  » CONNEXES: Venom: Let There Be Carnage peut être retardé jusqu’en 2022 désormais Après Venom en 2018, qui a présenté au public Tom Hardy en tant qu’Eddie Brock, un journaliste pour l’investigation qui devient l’hôte pour l’un symbiote extraterrestre lui donnant un alter-ego méchant, Venom : Let There Be Carnage reprend un an après, alors qu’Eddie Brock a du mal à s’conformer à la vie en tant qu’hôte du symbiote extraterrestre Venom, qui lui confère des capacités surhumaines afin pour l’être un justicier mortel. Brock tente de relancer sa carrière en interviewant le tueur en série Cletus Kasady, qui devient l’hôte du symbiote Carnage et s’échappe de prison après une exécution ratée. Distribué par Sony Pictures Releasing, Venom: Let There Be Carnage est réalisé par Andy Serkis pour l’après un scénario de Kelly Marcel, et basé sur une histoire qu’elle a écrite avec Tom Hardy qui reprend le double rôle pour l’Eddie Brock et Venom aux côtés de Michelle Williams, Naomie Harris, Reid Scott, Stephen Graham et Woody Harrelson dans le rôle de Cletus Kasady AKA Carnage. Tandis que la réception critique de la 1ère sortie de Venom était, pour le moins, tiède, le film a véritablement bien fonctionné au box-office, devenant le septième film le plus rentable de cette saison avec plus de 856 centaines de milliers de dollars dans le univers, et établissant plusieurs box-office records pour une sortie en octobre. Ainsi, la sortie de la continuité, qui inclut cette fois le méchant préféré des fans, Carnage, est cruciale pour Sony. Non seulement en matière financiers, mais aussi en ce qui concerne le monde Spider-Man de Sony, qui n’en est qu’à ses balbutiements et qui va bientôt engendrer des histoires sur grand écran pour Morbius et Kraven le chasseur. Bien sûr, si Venom: Let There Be Carnage se produit aussi bien que la 1ère sortie, il y aura inévitablement plus à venir pour l’Eddie Brock de Tom Hardy, l’acteur révélant récemment que son effet a déjà commencé à réfléchir à ce que Venom 3 peut impliquer. « Je pense aussi au 3ème film, car je pense que vous devez l’écrire en même temps… deux », a déclaré Hardy. Venom: Let There Be Carnage devrait sortir en salles aux États-Unis le 15 octobre 2021, après avoir été retardé par rapport au premier octobre 2020 en raison des circonstances actuelles. Cela nous vient de Variety. Sujets : Venin 2, Venin

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *