halloween3book


Halloween 3 : Season of the Witch est un film que les fans pour l’Halloween adorent ou détestent. Le stress de science-fiction bizarre qui a laissé le public et les critiques se gratter la tête est analysé durant des décennies comme le mouton sombre de la franchise. Mais désormais, le réalisateur Tommy Lee Wallace veut remettre les pendules à l’heure sous la forme pour l’un bouqin de production sur le long et stressant processus derrière la réalisation du tristement célèbre film ! Le titre actuel du bouqin est Halloween III : Où diable est Michael Myers ? L’intrigue définitive du film pour l’horreur le plus incompris. À la mi-mai de cette saison, Tommy Lee Wallace a fait une apparition spéciale sur le podcast pour l’horreur The Thing With Two Heads. Après que Wallace ait fait ses débuts environ une heure et vingt minutes dans les semaines à venir, les convives Sean Clark et Christopher Nelson exigent à Wallace de quelle façon il va. Après une blague sur son internet ayant des problèmes, Wallace annonce qu’il officie sur un bouqin sur la réalisation pour l’Halloween 3 : Season of the Witch. Wallace attribue à l’hôte Sean Clark le mérite pour l’avoir ouvert les yeux sur la continuité culte pour l’Halloween 3, se remémorant la 1ère rencontre entre les deux en 2004, quand Clark a visité la maison du réalisateur pour une interview pour Halloween : 25 ans de terreur.
FILM VIDÉO DU JOUR

« Vous (Clark) êtes venu chez moi avec une équipe de réalisation et avez fait une interview. (Et) Je ne t’avais jamais rencontré auparavant, mais tu as posé de bonnes interrogations. Quand nous sommes arrivés au sujet pour l’Halloween 3… la teneur générale des interrogations de une grande partie des personnes était ‘Eh bien, qu’est-ce qui n’allait pas avec Halloween 3 ?’. La façon dont vous l’abordiez était assez différente, et était complémentaire… Sean était un passioné du film et il a en quelque sorte observé qu’il pensait que la chose avait été mal comprise, que le titre était malchanceux et trompeur. Il a affirmé, en gros, ‘Écoutez, il y a beaucoup de personnes qui aiment ça, vous devriez venir à l’un de ces festivals, ces cons’. J’avais résisté avant car je n’avais pas une image précise de ce que cela signifiait. Je pensais que c’était sans doute juste un groupe de motards ou quelque chose comme ça, je n’ai en toute simplicité pas compris. Mais Shaun m’a persuadé pour l’y aller… Cela m’a juste époustouflé. Le nombre de fans qui demeurent venus, tout pour l’un coup, ce fut une renaissance en ce qui me concerne et le début pour l’une grande partie de la rédemption autour pour l’Halloween 3. Alors, arrêtez-vous au présent et on m’a demandé de faire un bouqin de la fabrication pour l’Halloween 3 et de tout ce qui l’a précédé et un peu pour l’histoire de ce qui m’a amené là-bas. En relation: Halloween se termine n’est pas nécessairement la fin de Michael Myers, déclare Jason Blum

Terreur dès le début

Compass International Pictures Tommy Lee Wallace a une longue histoire avec la franchise Halloween, à partir de le début. Son premier crédit dans l’industrie était avec John Carpenter sur son nettoyé premier, Dark Vedette de 1974. Il continuerait à bosser avec Carpenter sur son prochain film, Assault on Precinct 13 en tant que monteur pour l’impressions sonores et directeur artistique. En ce qui concerne Halloween, Wallace a travaillé comme concepteur de production et co-éditeur. Wallace est aussi crédité pour l’avoir créé le masque horrifiant que The Shape porte dans le film emblématique de slasher. Halloween 3 finirait par être le premier film de Wallace en tant que réalisateur, mais les mauvaises réponses des critiques et du public ont nui à son pense de soi. Wallace continuerait à réaliser et à écrire, gagnant des crédits dans des films tels que Amityville II: Possession, Fright Night Part 2 et la mini-série It de Stephen King en 1990. C’est une bénédiction que Wallace ait pu voir la résurgence pour l’Halloween 3. Ce qui était autrefois analysé comme une déception pour les amateurs pour l’horreur est désormais analysé comme un favori parmi beaucoup pour l’autres. Pour les fans pour l’Halloween, ce bouqin est sûr pour l’être un objet de collection recherché, idéal pour toute exposition pour l’horreur lorsqu’il sortira dans les semaines à venir cette saison, juste à temps pour le 40e anniversaire du film en octobre !

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.