Coppola en a terminé avec la franchise The Godfather, veut faire un film sur l'avenir

Lors des décennies, Le Financeur III, L’ambitieuse terminaison de Francis Ford Coppola à l’oeuvre de Michael Corleone, est devenue pendant truc puis un prototype par manque de ne pas plier(se) une séquelle. Auprès les capitaux du élève moins que brillantes, la bonasse explication du spectacle suffit quant à évertuer de authentiques débats même en conséquence 30 ans de sa accrochage mais aussi Paramount Pictures est complet quant à une séquelle. Simplement Coppola a convenu qu’il n’avait pas l’volonté de reconsidérer la dispense et qu’il avait « passé » de réaliser puis Le mécène des films.

Froidement une transposition recoupée des décennies 1990 Le Financeur III, Le mécène de Mario Puzo, Coda: La épuisé de Michael Corleone a conservé une accrochage en salles limitée pile des capitaux positives, quand bien même fabuleusement ont considéré que la récit transposition n’a pas fabuleusement changé. La accrochage du spectacle a laissé allant à de nouvelles discussions sur un 4ème spectacle de la dispense. Tandis que Paramount n’a pas de degrés contemporains, ils ont appuyé que « note fluet de la vitalité immortel de son transmission, il demeure une chance si la complaisante récit émerge. »

CONNEXES: The Godfather Coda: La épuisé de Michael Corleone Review: Copppla bouqin la meilleure transposition de son chef-d’œuvre rustre

Simplement Francis Ford Coppola a puissamment qualifié ses sentiments antérieurs touchant les mouvements films de la Financeur Fantaisie- il ne dirigera annulé pour l’entre eux si oncques ils se produisent.

« Moi et ‘Le Financeur’ avons passé à présent. [screenwriter] Mario Puzo a rédigé que nous-mêmes ne l’avons oncques employé. Simplement je ne possède pas «The Godfather», Paramount possède «The Godfather», et ils pourraient caractéristique choisir de plier(se) puis de films. Je direction que j’ai récit ma triptyque. J’ai pour l’autres poissons à plier(se) mijoter. Déterrer un spectacle, c’est puis poursuivre une pool sportive. Vous-même soupirez forcément. Le gaieté suit forcément la accrochage pour l’un spectacle, quand bien même c’est un complicité de écoeurement. « 

Coppola avait spontané préalablement que Mario Puzo’s The Godfather, Coda: The Death of Michael Corleone est « une guet de Mario et de mon sceau choisi et de nos intentions originales quant à ce qui est devenu ‘The Godfather: Élément III’. » Il a ouvragé dur quant à polir la conclusion accoutrement à vasistas de son Le mécène triptyque, pénétrant une digitalisation 4K du image différent, une recouvrement parabole par parabole de l’simple et de la récit transposition, pour que la communication pour l’un rafraîchi appâte et pour l’une récit fin. Simplement le producteur a précisé qu’il n’subsistait pas intéressé à accentuer la dispense puis lointain car il voulait «plier(se) un spectacle sur l’futur».

«Vous-même connaissez la appel pour l’Alfred, Lord Tennyson? ‘Car j’ai plongé entre le prochain, pareillement lointain que l’œil homme pouvait remarquer, j’ai vu la berlue des personnes, et toutes les merveilles que ce est …’ C’est le spectacle que je veux plier(se) . Ceci s’appellerait «Mégapole» », at-il supplémentaire. « J’ai 81 ans donc j’espère capital passablement pour l’décennies quant à y aborder. Je veux allonger aux chérubins des personnes une berlue de l’futur qui est harmonieuse. C’est entrepreneur. C’est un ciel sur Prude car je pense assurément que nous-mêmes pouvons capital ça. « 

Mario Puzo’s The Godfather Coda: La épuisé de Michael Corleone est soutenant entre les cinémas et devrait plier(se) ses commencements en quantitatif pour qu’en Blu-ray à abruptement du 8 décembre 2020. Cette récit nous-mêmes parvient via The Guardian.

Sujets: Le Financeur

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *