The Thing: Terror Takes Shape


Nous vivons à l’ère des remakes, des redémarrages et des suites héritées, et compte tenu de la popularité de The Thing de John Carpenter, cela peut être le prochain film pour l’horreur traditionnel à recevoir une mise à jour moderne. Inspiré du bouqin de John W. Campbell Who Goes There?, le film était la seconde adaptation à être réalisée après The Thing from Another World de 1951. Le film de 1982 a reçu une préquelle sous la forme du film de 2011 aussi nommé The Thing, et bien que les bruits de couloir pour l’une suite directe persistent à partir de des décennies, un tel film n’a pas encore réussi à sortir de l’enfer du développement. Dans une récente interview avec MovieMaker, Carpenter a détaillée où il se trouve sur ces bruits de couloir selon lesquelles The Thing obtiendrait une nouvelle suite. Il ne peut pas dire avec certitude si le film potentiel se produira un jour, mais note s’il reçoit une offre de réalisation La chose 2alors il ne le refuserait pas.
FILM VIDÉO DU JOUR

« Je ne sais pas. On ne sait jamais. Je ne sais pas si j’en ai envie. Mais nous devrons voir quelles sont les circonstances. C’est de cela qu’il s’agit ces jours-ci. Si c’est entièrement financé et si c’est quelque chose que je Je pourrais le faire, j’aimerais. Mais nous verrons. Je ne dirai pas non. Quant à savoir pourquoi il ne se charge pas lui-même de faire The Thing 2, ou tout autre film dans un futur immédiat, c’est car l’compétence du grand écran paraît intimidante pour Carpenter à ce stade de son existence. Il admet qu’il a encore beaucoup pour l’idées de films qu’il aimerait théoriquement poursuivre, sachant qu’il ne pourra jamais en faire. Pantalon en jean Charpentier apporte qu’il prend énormément de contentement à se concentrer sur la musique qu’il est d’autant plus compliquée de supporter la pression d’effectuer un autre long métrage.

« Ouais, il y a beaucoup de films que j’aimerais faire — je ne vais pas les faire — je suis trop vieux ! C’est trop dur. C’est trop de stress et je profite de ma vie. Je passe un bon moment dans ma vie. J’aime faire de la musique avec mon fils et mon filleul. Pourquoi voudrais-je foutre ça? J’ai beaucoup de films que je veux faire… il y a forcément des choses que j’aurais aimé faire, ou que j’aimerais faire, mais je ne vais pas les faire. Je ne vais en toute simplicité pas le faire.

John Carpenter préfère faire de la musique en l’occurence que des films

Dans l’état actuel des choses, Carpenter n’est pas passé derrière la caméra pour faire exécuter un film à partir de The Ward en 2010, un film pour l’horreur psychologique mettant en vedette Amber Heard. Il n’a pas officiellement pris sa retraite du grand écran, car il a taquiné qu’il est prêt à réaliser un bon projet, comme un film basé sur Dead Space. Le soucis est que bosser sur des films à gros budget apporte beaucoup de pression qui rend plus compliquée de profiter de l’compétence, ce qui donne l’impression que c’est un travail exténuant. « Quand vous réalisez un film, vous travaillez comme un mineur de charbon. Et quand vous faites de la musique, ce n’est pas si compliquée physiquement. Ce n’est pas si compliquée émotionnellement. C’est joyeux en l’occurence que compliquée. Par exemple , quand vous faites un film, vous avez beaucoup de pression pour finaliser. Finissez votre journée, finissez le film. C’est 100 000 $ plus une journée pour tourner un film avec une équipe. Vous êtes responsable de ça… c’est dramatiques pression. De plus, je dirigeais, écrivais et faisais souvent la musique. Ça devait juste être, « Oy, je ne peux plus faire ça! C’est trop. » Carpenter affirmé aussi dans l’interview à quel point il était ravi de se concentrer sur la création de musique pour les nouveaux films pour l’Halloween tout en laissant David Gordon Green réaliser des tâches de réalisateur.En fait, Carpenter n’était même pas sur le plateau pour Halloween Kills ou Halloween Ends, mais il a estimé les films, malgré la controverse qu’ils ont eue.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *