<pre>WarnerMedia tire le meilleur parti du service de streaming FilmStruck

Les cinéphiles classiques ont été durement frappés aujourd’hui par l’annonce de la fermeture du service de streaming FilmStruck par Warner Bros. et Turner. Le service, qui propose une choix de milliers de films classiques, indépendants et étrangers, ainsi que l'accès à la collection Criterion, prendra fin à la fin du mois prochain. C'est l'une des premières victimes, sans aucun doute l'une des nombreuses à venir, tandis que les grandes entreprises de médias cherchent à jouer une place majeur dans le jeu en continu destiné aux masses.

WarnerMedia, la nouvelle société issue de la fusion entre AT & T et Time Warner, contrôle FilmStruck, lancé en 2016. Un abonnement coûtait 10,99 $ par mois avec l’ajout de Criterion, soit 6,99 $ par mois sans. Nous avons récemment annoncé que Warner cherchait à lancer son sain service de diffusion en continu l'année prochaine afin de concurrencer Netflix et le prochain service de diffusion directe aux consommateurs de Disney. Avec cela, FilmStruck a reçu la hache. Cette mise à jour a récemment été publiée sur le site Web du service.

"Nous regrettons de vous informer que FilmStruck va fermer. Notre dernier jour de service sera le 29 novembre 2018 et nous n'inscrivons plus de nouveaux abonnés. Tous les abonnés contemporains de FilmStruck recevront un e-mail avec les précisions de votre compte et les processus de remboursement, le cas échéant. Veuillez consulter les options ci-dessous pour plus d'informations ou envoyer un e-mail à [email protected]"

Mais beaucoup de personnes sont assez satisfaits de ce que Netflix et Hulu ont à procurer, cela indique un tracas plus important pour les amateurs de grand écran traditionnel. Beaucoup de ces services ne proposent pas une bibliothèque de titres classiques véritablement complète et avoir accès à la lecture en continu des titres de la collection Criterion était un gros attrait pour les abonnés de FilmStruck. Ces clients vont être obligés de se diriger ailleurs et, malheureusement, il ne s’avère pas être une très bonne option sur le marché actuellement pour les amateurs de grand écran.

Nous sommes à une époque où tout le univers tente de lancer son sain canal de streaming. Cela signifie qu'il sera devenu compliquée pour d'autres studios ou services de concéder des licences de contenu et que les consommateurs vont devoir débourser plusieurs services pour répondre à leurs besoins. FilmStruck, et d’autres services de niche tels que Shudder et Fandor, aussi sur le graphisme de l’horreur, aussi destinés aux cinéphiles, pourraient avoir du mal à survivre tandis que la concurrence se durcit. Warner Bros. et Turner avaient ceci à dire dans une déclaration.

"Nous sommes véritablement fiers de la créativité et des innovations produites par les équipes talentueuses et dévouées qui ont travaillé sur FilmStruck lors des deux dernières décennies. Si FilmStruck a une base de fans très loyal, il demeure en grande partie un service de niche. Nous prévoyons tirer les enseignements clés de FilmStruck contribuera à orienter les futures décisions d’affaires dans l’espace dédié au consommateur et redirigera cet investissement vers nos portefeuilles collectifs. "

Cette nouvelle plaide aussi en faveur de l’existence de supports physiques dans un univers devenu numérique. La mort de FilmStruck nous dévoile que ces services sont des entreprises et que, comme toute autre entreprise, ils peuvent être fermés à tout moment. Ceux qui ont sans doute purgé leur collection traditionnel de DVD / Blu-ray lors de leur inscription à FilmStruck pourraient vouloir réinvestir dans des copies physiques. Toute personne susceptible de demander un remboursement ou qui se contente de faire ses adieux peut s'adresser à FilmStruck.com

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.