WarnerMedia perd 1,2 milliard de dollars au box-office en publiant des films sur HBO Max

Hollywood est évidemment inférieurement le agression de la prolixe affiche de WarnerMedia la semaine dernière, entiers les films 2021 du studette se supérieur pied HBO Max le ajour même de à eux scène en salles. Il y a énormément à déballer alors cette autorisation sinon canon, seulement les ramifications financières sont pour l’une hauteur spécifique. Étalon réel, un inaccoutumé proximité suggère que le studette libre au minimum 1,2 milliard de dollars au palmarès postérieurement en pratiquant la tactique de scène mixte.

Un inaccoutumé proximité a détaillé la conclusion, qui a arrivé quand Wonder Woman 1984 est divulguer alors le préalable armoiries qui arriverait à la coup là-dedans les salles et sur HBO Max le même ajour. Uniquement c’incarnait beaucoup plus qu’un événement habitué. WarnerMedia a vivement divulguer que 17 films attendus au échéancier comme 2021, y assimilé Arène, La formation autolyse, La forme 4 et tenir pour l’autres, recevront une mouture semblable. Étranges de ces titres, là-dedans les bonnes données, auraient gentiment pu extorquer à elles seuls 1 milliard de dollars au palmarès.

CONNEXES: Conséquemment Warner Bros. n’a pas informé les cinéastes du avant-projet HBO Max auparavant la prolixe affiche

En aboutissant, on s’attend à ce que des centaines de milliers et des centaines de milliers soient sacrifiés à colossal borne. Certes, les salles de 7 ème art ne se portent pas tenir comme le opportunité et l’ombre plane forcément là-dedans les traitement à dériver. Uniquement alors les vaccins en chaussée, les perspectives comme le deuxième semestre 2021 sont tenir meilleures, disciple de populeux analystes. En beaucoup que tel, MoffettNathanson s’attend à 1,2 milliard de dollars de pertes au palmarès. Entreprenant que le proximité post-scriptum que les studios rivaux s’attendent à ce que ce assemblée ou bien puis respectable. John Fithian, responsable de l’Affinité nationale des propriétaires de roman, avait cela à avouer.

« La majorité des personnes pensent que l’étalage se portera à merveille là-dedans la persévérant milieu de 2021. Sans doute qu’ils ne feront pas des chiffres records, seulement ils reviendront à coup sûr à des exercices commerciales rentables. »

Il est insolent de remarquer que ces films seront forcément sortis en salles en visible des Notes-Unis. Uniquement un tracas grand est le pillage. Comme la scène de HBO Max, il manufacturé la prédisposé à des copies piratées pour l’très bonne fonction comme procéder au alternance des gens. Ceci peut sinon annulé prémonition empressé un retentissement sur les recettes à l’allogène. Le PDG pour l’IMAX, Rich Gelfond, avait cela à avouer.

« Warners a essayé de fournir un avant-projet comme indemniser le attitude vide comme la endémie, seulement la préparation laquelle ils ont assimilé le avant-projet n’est pas optimale car ils ont droit que la endémie ne se terminerait pas auparavant la fin de l’cycle prochaine. »

Comme les coulisses, on annoncé que les compétences de la dénombrement A sont contrariés par l’lettre qu’ils perdent. La majorité des contrats de habileté garantissent un remise de chance sur le back-end basé sur le palmarès. La scène de HBO Max va fabuleusement freiner ces revenus. Le studette n’a pas renégocié ces accords auparavant l’affiche. Des cinéastes exacts que Christopher Nolan, Denis Villeneuve et Judd Apatow se sont rigoureusement prononcés auprès la autorisation de WarnerMedia. C’est une autorisation qui, en fin de crédit, peut s’vérifier dispendieuse à puis pour l’un armoiries. Cette roman certains parvient via The Hollywood Surseoir.

Sujets: HBO Max, Streaming, Salles de 7 ème art

Ryan Scott chez Movieweb

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *