<pre>Wallace & Gromit Studio Aardman Animations donne la propriété à ses employés

Les fondateurs d'Aardman Animations, Peter Lord et David Sproxton, ont décidé de transférer la propriété à leurs employés. Le studio derrière les classiques du stop-motion, Wallace & Gromit et Poulailler, veut qu'il demeure indépendant, au lieu d'un "actif" pouvant être vendu en bout de ligne. Aardman Animations est fondée en 1972 et compte actuellement 130 employés à temps plein, ce qui représente environ 320 employés quand vient le temps de bosser sur un projet de grande envergure. Le studio officie actuellement sur Farmageddon: Un film de Shaun le mouton, qui devra être rapidement suivi de Poulailler 2

Peter Lord et David Sproxton admettent qu’ils ne prennent pas leur retraite pour le moment, mais ils voulaient s’prendre en charge que Aardman Animations était prêt et en forme le moment venu. Le duo affirme avoir discuté de la cession du studio à ses employés lors des sept dernières décennies. Lord avait ceci à dire à propos de la décision novatrice.

"Nous avons passé beaucoup de temps à construire cette société et à y être si profondément attaché. Ce n'est pas une affaire pour nous, c'est tout ce que nous avons à dire, c'est ce que nous déclarons au univers entier. Avoir fait cela durant tant d'décennies, la dernière chose que nous voulions faire, c’était en toute simplicité faire chuter à quelqu'un. "

L’idée de confier Aardman Animations à ses employés est le meilleur moyen de faire se transformer le studio, tout en aujourd’hui les mêmes idéaux qu’les premiers jours des décennies 1970. De plus, Peter Lord et David Sproxton voulaient s’prendre en charge que les employés sont investis dans l’idée. La modification entraînera la quasi-totalité des actions de la société transférées dans une fiducie, qui les détiendra ensuite pour le compte des employés.

En plus de l’actionnariat salarié d’Aardman Animations, Nick Park, Wallace & Gromit Le réalisateur et réalisateur à 4 reprises récompensé par un Oscar et faisant partie de l'équipe d'Aardman à compter de plus de 30 ans, fera partie du nouveau conseil d'administration. Peter Lord et David Sproxton siègent aussi au conseil d'administration. Bien qu'ils ne prennent pas leur retraite, Sproxton révèle qu'il passera l'année suivante à la recherche de son remplaçant. Et s’il trouvera la bonne personne, il entrera dans le rôle de consultant et se retrouvera derrière la caméra.

Si Aardman Animations confier le studio à ses employés est une idée étonnante, Peter Lord et David Sproxton admettent qu’ils n’avaient pas eu beaucoup d’offres auparavant de la part de grands studios essayant de les acheter. DreamWorks s’en est renseigné lors de la fabrication de Poulailler, mais Lord et Sproxton les ont refusés et n’ont aucun regret à le faire. Au lieu de suivre la voie des grands studios, Aardman Animations continuera à fonctionner de façon aussi indépendante que possible, un peu comme il le fait à compter de le début des décennies 1970. L’interview de Peter Lord et de David Sproxton est réalisée à l’origine par The Hollywood Reporter.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *