Voir des films dans les cinémas en juillet

La saison des films d’été est arrivée avec une puissance titanesque quand Avengers: Fin de partie cassé les archives du box-office et il demeure encore beaucoup à faire.

Quand bien même une poignée de ratés à gros budget disparaissent comme (spoiler) Thanos et son armée (nous vous regardons, Phénix sombre), le multiplex est rempli de tarifs estivaux à ne pas manquer. Un certain muret en vacances, des amis familiers très sympathiques et au minimum un génie réalisant des vœux font tous partie du chapiteau. Les semaines restantes de juillet 2019 ajouteront encore plusieurs superproductions à la bagarre, y compris un autre traditionnel de Disney devenu légende d'action en direct. et les dernières nouvelles du cinéaste Quentin Tarantino.

Vous n'avez pas un revenu disponible infini pour attraper tout ce que vous aimeriez voir? Nous sommes là pour vous aider.

Les camarades de MovieWeb chez Cinemark offrent un abonnement d'essai gratuit à la communauté ridicule de membres géniaux, le Movie Club. Pour dix dollars ou moins (selon votre lieu de résidence), les cinéphiles économes obtiennent un billet de septième art, 20% de réduction sur les collations et les boissons au septième art, et la possibilité d'acheter deux billets par transaction au prix du Movie Club de 8,99 ou 9,99, sans aucun frais supplémentaire. frais en ligne. Les membres du Movie Club bénéficient de ces prix tout au long du mois. Si vous n'utilisez pas votre premier billet, celui-ci est reporté au mois suivant.

C'est pourquoi nous sommes ravis de vous parler de l'abonnement d'essai gratuit d'un mois. Movie Club de Cinemark vous aidera à réduire votre liste de contrôle des films Must See Summer Movie sans vous gêner. Alors, sans plus tarder, voici un résumé des films à voir absolument à venir (et forcément en salles!) De ce mois-ci.

Avengers, Men In Black, Stuber à l'affiche

Fin du jeu reste dans les salles (réédité avec des clichés supplémentaires) aux côtés de Hommes en sombre: International, qui se sont réunis Thor: Ragnarok les costars Chris Hemsworth et Tessa Thompson. Les fanatiques de Marvel auront une autre chance de voir une réunion de travail de MCU à l'écran avec la comédie d'action Stuber, qui est créée pour la 1ère fois à South By Southwest et dont la sortie est plus très large le 11 juillet. Les stars du film Kumail Nanjiani (Le grand malade) et Dave Bautista, avec le collègue de Bautista Gardien de la galaxie Karen Gillan. Najiani (selon les bruits de couloir, aux côtés d'Angelina Jolie dans le prochain film de Marvel) Les éternels, basé sur les acteur classiques de Jack Kirby) calcule un pilote Uber qui ramasse un flic joué par Bautista.

Spider-Man loin de chez soi dans les théâtres

Spider-Man: loin de chez soi fournit un fabuleux nettoyant pour le palais aux événements marquants de Marvel Cinematic Universe Avengers: Fin de partie, avec la fantaisie vive et venteuse que nous attendons du sympathique wallcrawler. Nick Fury (Samuel L. Jackson), Maria Hill (Cobie Smulders), la 1ère apparition à l'écran du traditionnel méchant Spidey Mysterio (Jake Gyllenhaal) rejoignent Peter Parker (Tom Holland), MJ (Zendaya), Ned Leeds (Jacob) Batalon) et Happy Hogan (Favreau) dans la collaboration Sony / Marvel qui clôt cette période du MCU. Restez sur place pour les scènes de mi-crédits et de post-crédits; ils emballent un largement plus gros coup que le PSA éducatif de Captain America qui est cloué sur Spider-Man: Retrouvailles. Ces scènes sont cruciales pour la direction de la franchise Spidey et du MCU post-Endgame.

Toy Story 4 en salles

Avant Marvel, ou LucasFilm, Disney s'était emparé du studio de septième art d'animation par ordinateur Pixar d'Emeryville, en Californie (qui avait d'ailleurs commencé avec LucasFilm, avec un financement de nul autre que le regretté Steve Jobs). Près de 20 Oscars, des Grammys et des milliards de dollars ultérieurement, Histoire de jouet est rappelé à juste titre comme celui qui a tout déclenché.

Le shérif Woody (Tom Hanks) et Buzz Lightyear de Vedette Command (Tim Allen) sont de retour dans l'ancien gang (la voix du dernier comique pour insulte Don Rickles peut être entendue comme M. Potato Head avec la permission de plusieurs enregistrements d'archives) dans ce mois-ci. Toy Story 4, dans une aventure avec Bonnie, la petite fille qui a hérité du gang de l’âge universitaire Andy à la conclusion déchirante de Toy Story 3. Forky (Tony Hale), Ducky (Keegan-Michael Key), Bunny (Jordan Peele), Duke Caboom (Keanu Reeves) et Gabby Gabby (Christina Hendricks) sont aussi de la matière. Comme son prédécesseur, Toy Story 4 revendique 98% de notes «fraîches» sur les tomates pourries (les deux premières ont des notes parfaites).

Films d'horreur d'été 2019

Un jouet d'une variété bien différente revient dans Un jeu d'bébé, un remake du traditionnel slasher de 1988 sur la poupée pour enfants "Good Guy" possédée par l'effet d'un tueur. Mark Hamill, qui reprendra son rôle le plus emblématique pour une finale (?) En décembre dans Vedette Wars: The Rise of Skywalker, fournit la voix de Chucky, exploitant ainsi le même élégance sinistre qu'il a employé avec une telle efficacité que celui de la tv Joker in Batman: The Animated Series et les idées liés à Gotham. Chucky n'est pas la seule poupée possédée terrorisant les théâtres – Annabelle rentre à la maison, le septième film se déroulant dans l’univers de la franchise Conjuring, a ouvert ses portes le mois dernier et est forcément visible dans toute sa gloire démoniaque.

Aussi dans le type d'horreur, Milieu (et sa fin qui divise) est forcément là, ainsi que le suspens de catastrophe alligator géant, Crawl.

Aladdin et le roi lion à l'affiche juillet 2019

Les animaux photo-réalistes générés par ordinateur de Le roi Lion sont beaucoup plus amicaux (pour la majorité; ahem, Scar!) que les bestioles de la Floride dans Crawl, bien sûr. Dans la foulée des adaptations en direct de Aladdin et La belle et la Bête, juste après les audiences ont eu leur premier regard sur l'année prochaine Mulan, Le roi Lion fait irruption dans les théâtres le 19 juillet avec Homme de fer directeur (et Happy Hogan acteur) Jon Favreau à la barre. Donald Glover (Simba), Seth Rogen (Pumbaa), Chiwetel Ejiofor (Cicatrice), Alfre Woodard (Sarabi), Billy Eichner (Timon), Beyonce Knowles-Carter (Nala), Billy Eichner (Timon) et Beyonce Knowles-Carter (Nala) .

James Earl Jones, la voix emblématique de Darth Vader, un antihéros / méchant qui a forcément fait la renommée de Vedette Wars ( Rogue One: Une histoire de Vedette Wars, Vedette Wars Rebels, et, espérons L'ascension de Skywalker) revient en tant que Mufasa, le père noble et roi des terres de la fierté qui (spoiler) est tué aux mains (pattes?) de Scar. (James Earl Jones a joué un roi africain fictif différent mais non moins sage dans Eddie Murphy Venant en Amérique et un de nos monarques favoris des décennies 80, Thulsa Doom, en Conan le Barbare.)

Il était une fois à Hollywood - 26 juillet

Les exploits fantastiques de Thulsa Doom, le méchant du film Scar et de l’personne Robert E. Howard, sont bien évidents en comparaison de la réalité des meurtres perpétrés par la sphère Manson, qui a choqué la nation à la fin des décennies 1960. Il était une fois à Hollywood (26 juillet) présente un certain nombre de caractéristiques de Tarantino (un ensemble A-list, des scénarios multiples, un dialogue riche, de l'esprit sombre) dans sa nouvelle représentation fictive de Tinseltown vers 1969, l'année où l'actrice Sharon Tate (jouée par Margot Robbie) faisait partie de ceux-ci assassiné par les adeptes du musicien imparfait devenu leader culte Charles Manson Le neuvième film de QT, le critique de films variés Owen Gleiberman, qualifie ce collage de éclaboussures nostalgiques spectaculaires et captivantes, kaléidoscopiques et spectaculaires, d'un conte épique d'Hollywood en 1969, qui permet à Tarantino d'empiler toutes ses obsessions. " Le casting inclut des joueurs de retour Tarantino comme Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Kurt Russell et Tim Roth. Luke Perry, décédé plus tôt cette saison, a achevé le réalisation de ses scènes avant sa mort prématurée.

L'art de se défendre, dans les cendres, le garçon 2

Juillet verra aussi la sortie de la comédie noire de Jesse Eisenberg L'art de se défendredu jeune scénariste / réalisateur Riley Stearns, le 12 juillet; thriller policier Dans les cendres mettant en vedette Frank Grillo (plus rencontré sous l’appelation de l'agent double d'Hydra, Brock Rumlow, aussi rencontré sous l’appelation de Crossbones, pour les fans du MCU) le 19 juillet; et une autre suite de poupée diabolique, Brahms: Le garçon II (26 juillet).

N'oubliez pas que Movie Club est GRATUIT pour un mois complet. Vous n'avez donc aucune excuse pour rater ces films d'été à Cinemark tout au long du mois!

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *