<pre>Une histoire réconfortante d'amour et d'adoption

Famille instantanée a beaucoup de coeur. Le réalisateur Sean Anders rédigé une histoire touchante sur les difficultés et le bonheur plongeant d’adopter des enfants. Le film utilise la comédie pour mettre en lumière les problèmes du système de placement de famille. La majorité des futurs parents recherchent des nourrissons. Ils ne veulent pas avoir le fardeau d'élever des enfants plus âgés "perturbés", en particulier des adolescents. Famille instantanée est un témoignage pour les personnes qui s'occupent d'enfants abandonnés. Il faut de la vraie compassion et de l’amour pour entreprendre ce voyage.

Pete (Mark Wahlberg) et Ellie (Rose Byrne) forment un binome prospère en Californie. Leur entreprise de retournement de maisons a au final pris racine. Ils peuvent profiter des fruits de leur travail. Ellie se dispute avec sa sœur concurrente (Allyn Rachel) pour avoir des enfants. Elle était énormément occupée à bosser que prendre en compte un bébé semblait ridicule. Ellie va en ligne pour rechercher des familles d'accueil. Elle est profondément émue.

Ils décident d'être certifiés comme parents d'accueil. Les directeurs de programme (Octavia Spencer, Tig Notaro) les placent dans un groupe de couples très hétéroclites. Lors d’une foire de famille pour rencontrer les petits, Pete et Ellie croisent accidentellement la route de Lizzy (Isabela Moner), âgée de 15 ans. Sassy et fouetteuse, elle et ses frères et sœurs plus jeunes (Gustavo Quiroz, Julianna Gamiz) ont été enlevés à une mère toxicomane. Pete et Ellie franchissent le pas. Ils décident d'encourager les trois enfants.

Famille instantanée a des périodes mignons, mais ne fait pas l'qualification. Les petits ont été traumatisés. Pete et Ellie luttent avec acharnement pour régler leurs problèmes. Lizzy est essentiellement devenue la mère de ses frères et soeurs. Entêtée et en colère, elle refuse de laisser "prétendre que sa mère" lui dise quoi faire. Débordés et épuisés, Pete et Ellie se exigent s'ils ont commis une grave erreur. Mais avec chaque difficulté, les petits se rapprochent de la confiance. Leurs liens se développent et une connexion merveilleuse est établie. Le potentiel d'un bébé est directement en proportion de son environnement. Famille instantanée dévoile de quelle façon l'amour et l'éducation stimulent la vie des enfants.

La mère des enfants (Joselin Reyes) calcule une responsabilité important dans l'histoire. Son intrigue secondaire est la lourde dose de vérité et de réalisme. Les petits en famille d'accueil n'oublient pas leurs parents, même s'ils ont été négligés ou maltraités. Lizzy préfère sa mère, malgré ce qui s'est passé. Pete et Ellie doivent aussi faire face à ses droits parentaux. C'est l'aspect le plus grave du film. Cela rappelle au public les décisions compliquées prises par les tribunaux de la sphère.

De Paramount Pictures, Famille instantanée est la 3ème collaboration entre Sean Anders et Mark Wahlberg. La paire précédemment faite la maison de papa et La maison du papa 2, deux films que je n’ai pas aimés. Famille instantanée est un effort supérieur à tous égards. Entre comédie et drame, il donne le ton juste pour transmettre efficacement son message. Il y a énormément d'enfants qui croupissent dans le système. La majorité ne sont pas mignons, les nourrissons sans soucis. Famille instantanée applaudit ceux qui ont le courage d'encourager et d'adopter.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *