<pre>Un drone devient possédé par un tueur en série dérangé

Le premier trailer de Le drone est en ce lieu, ce qui nous donne pour finir le film d'horreur sur les drones qui allait forcément inévitablement se passer. Les drones sont devenus quelque chose de beaucoup plus banal que tout le univers s'attendait à ce qu'ils le soient jamais. Les géants de l’innovation tels qu'Amazon et Google les utilisent systématiquement, mais du point de vue du consommateur, les personnes peuvent acheter des drones de haute qualité pour toutes sortes de choses. Et c'est ce sur quoi ce film se concentre. Pas les grands monstres démoniaques. Non, ce drone diabolique est celui que chacun de nous peut acheter. En théorie, c'est ça. En supposant que les tueurs en série puissent réellement transférer leur être dans un objet inanimé. Ce qu'ils ne peuvent pas. Mais c'est pour çela que nous avons des films, non?

La bande-annonce débute comme une offre moelleuse et encourageante d'une grande entreprise de haute technologie telle que Google ou Facebook. Musique joyeuse. Des clichés simples et relatables et des messages sur notre dépendance accrue à l’innovation à l'ère moderne. Mais les choses évoluent assez rapidement quand nous rencontrons le drone titulaire qui a pris son existence. Cette vie appartenait autrefois à un tueur en série. Donc oui, Le drone sera fondamentalement comme le jeu différent de l'bébé, mais à la place d'une poupée predestinée aux enfants, il s'agit d'une technologie véritablement avancée que de nombreux adultes traitent aujourd'hui comme des jouets.

Dans Le drone, un tueur en série acculé transfère sa conscience dans un drone destiné au contentement du consommateur, qui s'envole ensuite pour terroriser deux nouveaux mariés, Rachel (Alexandra Essoe) et Chris (John Brotherton). Le binome se retrouve alors dans une lutte pour stopper l’innovation meurtrière avant qu'elle ne les tue toutes les deux. Jordan Rubin, qui dirigeait auparavant le tout autant stupide Zombeavers, est aux commandes de celui-ci. Rubin a rédigé l’histoire avec les frères Jon et Al Kaplan.

Un élément intéressant à remarquer qui n'a quasiment rien à voir avec le film en question, mais qui vient avec la bande-annonce, est une bonne nouvelle pour les fans de Critters. Bien que nous n’ayons pas beaucoup entendu parler officiellement, cette bande-annonce attribue à Jordan Rubin l’homme derrière Critters: une nouvelle frénésie, une série dont nous avons entendu parler et dont nous avons visionné certaines clichés en ligne, mais qui n’a forcément pas encore appris quelque chose de façon officielle. Mais si l'on en croit cette bande-annonce, l’oeuvre arrive, ce qui est une bonne nouvelle.

Ceux qui veulent vérifier Le drone pour eux auront leur 1ère chance de le faire au festival Slamdance, où le film tiendra sa 1ère mondiale. Cet événement a lieu le lundi 28 janvier pour ceux qui vivent ou vivent à Park City (Utah) à l’époque. Au-delà de cela, il n'y a actuellement aucun mot sur le moment où le reste d'entre nous sera en mesure de le voir ou de pouvoir le faire, mais nous supposons qu'il s'agit d'une variété d'horreur VOD, et pas nécessairement d'un très large théâtre. Libération. Assurez-vous de vérifier la bande-annonce de Le drone Chaîne YouTube ci-dessous.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *