triangle of sadness


Le 75e Festival de Cannes s’est achevé samedi avec la cérémonie de remise des prix, lors de laquelle le jury de neuf personnes a nommé la satire sociale mordante Triangle of Sadness de Ruben Östlund comme récipiendaire de la prestigieuse Palme pour l’Or. Le premier film en anglais du réalisateur suédois met en vedette Woody Harrelson dans le rôle du capitaine marxiste enragé pour l’un canot de croisière pour les méga-riches. Recevant une ovation debout de huit minutes après ses débuts au festival, la victoire de Triangle of Sadness marque la seconde Palme pour l’Or pour l’Östlund, qu’il avait déjà remportée avec The Square en 2017. La seconde plus haute récompense, le Grand Prix, était une égalité entre Close de Lukas Dhont et Stars at Noon de Certaine Denis. Parmi les autres lauréats figuraient Song Kang-ho de Pertubant, qui a remporté le prix du meilleur acteur pour son rôle dans Broker de Hirokazu Kore-eda ; Zar Amir-Ebrahimi a reçu le prix de la meilleure actrice pour son métier dans le stress Holy Spider. Consultez la liste complète des principaux gagnants du concours ci-dessous, avec l’aimable autorisation de Entertainment Weekly :
FILM VIDÉO DU JOUR
Palme pour l’or : Ruben Östlund, Triangle de tristesse
Grand Prix : égalité—Lukas Dhont, Close & Certaine Denis, Stars at Noon
Meilleur réalisateur : Park Chan-wook, décision de partir

Meilleure actrice: Zar Amir-Ebrahimi, Sainte Araignée
Meilleur acteur: Song Kang-ho, courtier
Meilleur scénario : Tarik Saleh, garçon du ciel
Prix ​​du Jury : TIE—Félix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch, Les Huit Montagnes et Jerzy Skolimowski, EO
Prix ​​du 75e anniversaire: Pantalon denim-Pierre & Luc Dardenne, Tori et Lokita La liste complète des gagnants est accessible sur le site officiel de Cannes. Connexes: Triangle of Sadness: Neon Beats Out A24, Others for Satitical Cannes Standout

Östlund rejoint la liste exclusive avec Triangle of Sadness Win

Bureau de coproduction En 67 ans pour l’histoire de la Palme pour l’Or, seuls neuf réalisateurs ou co-réalisateurs ont été récompensés deux fois. La victoire de Triangle of Sadness place Ruben Östlund aux côtés de noms comme Francis Ford Coppola (The Conversation, Apocalypse Now) et Emir Kusturica (When Father Was Away on Business, Underground). Le duo de cinéastes belges Pantalon denim-Pierre & Luc Dardenne, qui a reçu cette saison le prix du 75e anniversaire pour Tori et Lokita, fait aussi partie de la liste. Östlund est aussi l’un des trois seuls réalisateurs à avoir remporté la Palme pour l’Or avec des films consécutifs; il partage la désignation avec Michael Haneke (The White Ribbon, Amour) et Billie August (Pelle the Conqueror, The Best Intentions). La 1ère Palme pour l’Or pour l’Östlund est remportée en 2017 avec The Square, un film satirique mettant en vedette Claes Bang et Elisabeth Moss. La comédie dramatique a aussi été nominée pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2018, bien qu’elle ait au final été battue par la chilienne Une fille fantastique. Bien que la date de sortie nord-américaine de Triangle of Sadness soit encore à déterminer, vous pouvez rattraper votre retard sur la filmographie pour l’Östlund avec The Square en streaming sur Hulu. Cannes : chaque lauréat de la Palme pour l’or des décennies 2010, classé Lire la continuité À propos de l’personne

Kaitlyn Head (5 articles publiés)

Plus de Kaitlyn Head

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.