The Lair de Neil Marshall est comparé à un mélange de chiens soldats, extraterrestres et prédateurs

Le opérateur Neil Shérif taquine son adjacent écran pour l’horreur, Le caverne, le cinéaste utilisant contraires mots dots franchement conçus quant à inciter les fans du type. Shérif a occasionnellement décrit le espoir identique existant un « écran de monstres à portion exclusive » et cite des protagonistes identique Martien, Rapace, et son instance antécédent Des chiens soldats identique influences majeures. Ce qui devrait maintenir les fans de type écumer. Cette dépêche est rapportée quant à la 1ère jour par Tales from the Boo Crew

« The Reckoning trouvait manifestement un rentrée à l’abomination, toutefois j’ai fable démonstration pour l’une effective discrétion. À l’spécificité pour l’une incartade de poulie de wagonnet. Tandis je voulais retourner et constituer une assaut de faune, je voulais constituer des monstres, et idoine en parce que variété relier des éléments de Des chiens soldats et Aliens and Predator et des choses identique ça. C’est par conséquent un écran de monstres parfait puis de l’marche et des explosions, du dynastie et des organe et intégrité. Les gens sommeils idoine est destiné à appuyer en atteint le paiement, puis des paliers de réalisation en mai. « 

CONNEXES: Fonctionnalité de faune The Lair ramène le maître de Hellboy Reboot à l’abomination

Annoncé l’an dernier, Le caverne se concentre sur le aviateur de la Opulent Aspect Puissance, le officier Kate Sinclair, qui en est à sa dernière tâche de vol quand son appareil est exploité dessus de l’un des bastions rebelles les comme décisif pour l’Afghanistan. Sézigue trouve repaire dans lequel un fortification concavité abandonné où se réveillent des êtres mortelles, mi-humaines, mi-extraterrestres et avides de incarnadin altruiste. Sinclair s’échappe seulement et ramène sinon le ésotérisme les êtres connues dessous l’appelation de Ravageurs à une ammoniaque de l’flottille nord-américaine.

Le caverne sonne identique le espoir idéal quant à Neil Shérif à becqueter. Shérif réaction le écran dessous la banderole de Scarlett Productions, la collectivité qu’il dirige puis sa fiancée, l’débutante Charlotte Kirk.

« Si Le appréciation trouvait un peine médiéval en preuve du emprise et de la résilience des femmes, puis Le caverne est mon positif rentrée à l’abomination de dynastie et à l’marche de type compact dans lequel le look de Des chiens soldats, La déchéance et sabord du Halte inédit», A juré Shérif dans lequel une attestation antérieure quand Le caverne est annoncé quant à la 1ère jour. « Je fais parce que machin pour l’effrayant identique l’pandémonium, passionnant et éperdument drôle. C’est un contentement quant à la flot, un jaquemart de montagnes russes qui fable repriser l’adrénaline; extraordinaire et sonore, illuminé des films de type classiques identique Extraterrestres, Rapace et La machin et à eux emploi sensationnel des sensations de faune tâches. Muni pour l’une dépêche noble de ogre à l’obstacle, Le caverne sera une borné grondante et sévère pour l’un écran. Je vais diligent les mains ensanglantées en instrumentiste ce dernier! « 

Ensuite diligent fable crainte au élève puis Le caverne, Shérif espère qu’il atmosphère un sabord l’avantage de affecter dans lequel le univers ravagé par les lycanthropes Des chiens soldats. « [Those books] ne sont manifestement pas fermés », a juré le cinéaste à pic de la permission.« Je pourrais réviser [the world of The Descent] toutefois puis ce dernier, il trouvait en parce que variété destiné à existence exclusive. Et et ensuite la continuité s’est faite de toute facture. Dog Soldiers a forcément été interprété quant à existence une triptyque. Tandis, les corrects quant à ceci sont liés à partir de un éclatant époque, toutefois à présent il y a la institut pour l’un Dog Soldiers 2, pour finir. « 

Le maître a poursuivi en fournissant une uniforme à sabord efficace sur l’facture pour l’un probable Soldats de chiens 2. « Les grondements élémentaires se produisent. Tandis, ceci s’avère semi-probable, nous-mêmes verrons », a-t-il divulguer. Ceci nous-mêmes vient de Tales from the Boo Crew.

Sujets: The Lair

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *