<pre>Slapstick Dim-Witted qui dure péniblement

École de nuit est une comédie à l'style sobre et burlesque qui dure douloureusement longtemps. Vedette Kevin Hart transforme ses pitreries ennuyeuses en overdrive. Il passe le film dans un sifflement aigu qui perpétue les sens. Heureusement, la distribution est remplie de comédiens brillants. Ils nivellent le harcèlement de Hart avec des périodes d'une certaine verve épars. École de nuit a un message édifiant, mais il est mal livré. Directeur Malcolm D. Lee (Le meilleur homme, Le voyage des filles) avait besoin de freiner son avance et de réduire de vingt minutes le temps d’exécution.

Kevin Hart calcule Teddy Walker, le meilleur vendeur dans un magasin qui vend des barbecues. Il conduit une porsche, vit dans un duplex chic et a une jolie petite amie, Lisa (Megalyn Echikunwoke). Mais tout est une façade. Teddy vit chèque de paie, gardant son image réussie pour impressionner Lisa et ses amis de haut niveau. Tout s'écroule après sa proposition de mariage désastreuse. Teddy forcé de chercher un nouvel emploi, mais est continuellement rejeté. Teddy est un décrocheur du secondaire. Il fait le choix de retourner à l'école et d'obtenir son GED. École de nuit se révèle beaucoup plus compliquée que anticipé. Le professeur sans fioritures (Tiffany Haddish), et son ancien rival devenu directeur d'école (Taran Killam), soupirent, requièrent à Teddy de faire ses devoirs.

École de nuit porte très vite. L'objectif du script est d’ajouter en place des interactions compliquées pour Kevin Hart. Ces scènes ont Hart exagéré avec son spiel effroyable. Ils deviennent pénibles à court terme. Hart est un bon acteur comique, mais son succès à l'écran se traduit par des performances mesurées. Il est un voleur de scène dans Central Intelligence et Jumanji: Bienvenue dans la jungle à cause de cette approche. École de nuit a Hart débridé et courir sauvage. Il a produit le film, donc c'est son émission à courir. Hart avait besoin d'une contrepartie dans le processus de réalisation pour fournir une critique équilibrée.

Les joueurs de soutien économisent École de nuit d'être une perte entière. Tiffany Haddish, Rob Riggle, Romany Malco et Mary Lynn Rajskub offrent la majorité des rires. Ce sont des comédiens chevronnés qui travaillent en freelance dans les paramètres d'un script. Je suppose que les scènes de groupe les plus amusantes ont été improvisées. Le rappeur Fat Joe mérite aussi un clin d'œil. Il co-vedette comme Bobby, un prisonnier qui prend la classe en ligne. École de nuit aurait été beaucoup plus amusant si l'accent était mis sur les camarades de classe de Teddy.

École de nuit a un message important sur le diagnostic des problèmes d’apprentissage. Teddy, qui est qualifié de stupide toute son existence, souffre d'un très large éventail de problèmes d'apprentissage. Sa dyslexie est montrée au public dès le début. Les sensations visuels sont utilisés pour illustrer de quelle façon Teddy constate des nombres et des mots confus. De Universal Pictures, École de nuit salue les enseignants dévoués qui aident les étudiants comme Teddy à faire des études. Il le fait de façon ingénieuse, mais mérite un minimum de crédit pour avoir essayé.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.