Le réalisateur de Superman, Richard Donner, trouve les films de super-héros sombres et en colère trop déprimants

Superman le cinéaste Richard Gérer n’est pas entre les films de super-héros « noires et en antipathie ». Le cinéaste de 90 ans a sociable Man of Steel sur noble boisage en 1978. Christopher Reeve rencontrait entre le rôle-titre et les fans de bandes dessinées, en conséquence que les non-lecteurs, ont été impressionnés par le univers que Gérer a aidé à conformer. Superman a tenu la analyse verso intégraux les films de bandes dessinées qui ont incessant et ceci continue pour l’être une rose de émotionné massive à actuellement.

Parmi une communiqué dialogue, Richard Gérer est interrogé sur l’conclusion flot des films de super-héros. « Il y a énormément de personnes qui rendent les super-héros si immoraux, c’est crevant », a juré Gérer. « Simultanément ils sont noires et mornes et en antipathie malgré ceux-ci et le univers, je ne trouve pas ça plaisant. Je pense qu’il y a relativement de berlue pour çela. Nous-mêmes venons ajusté pour l’avoir davantage de 4 ans de ça. Je pense que les gens avons fascination du contradictoire.  » Plusieurs fans de bandes dessinées seront en accord envers ce que affirmé Gérer, mais pour l’autres sont entre le arôme le davantage brunâtre de à eux demi-dieu favoris.

CONNEXES: Kevin Smith bifide le pitch atypique de Superman Lives de 1996 légat par Warner Bros.

On a aussi demandé à Richard Gérer ce qu’il pensait de la illusion de Martin Scorsese sur les films de bandes dessinées. Le cinéaste métaphorique les a comparés à des «parcs à graphisme», ce qui a déclenché un gros désapprobation entre les fans. Gérer affirmé « Eh affairé, j’aimerais corse employer un de ces amusements entre les parcs à graphisme! » Gérer a poursuivi en disant: «Le tracas est que, fréquemment, les gens constatons entre à nous manufacture que quand l’rêve adresse devient habituellement praticable, il est complètement mal employé. Simplement en même heure, épisodiquement, vous-même voyez sérieusement splendide feuilleton envers l’un de ces films. « 

Zack Snyder est informé pour l’avoir constat ses films DC extrêmement noires par plusieurs décisifs. Le cinéaste est de répétition croupe la caméra verso son lumière remarquable Complot de bien-jugé, qui est semblable à ce qui s’est passé envers Richard Gérer et Superman 2. Gérer est retourné du espoir et remplacé par Richard Plomber, qui a brun une grande partie de ce qui rencontrait déjà conte. Les photos originales de Gérer ont été retouchées verso la phaéton du cinéma 2006 par le cinéaste. Interrogé sur la balance de Snyder, Gérer a juré qu’il n’avait aucune anticipation de qui rencontrait le cinéaste, pourtant qu’il pensait que « c’est phénoménal », il avait la circonstance de finir son fixage.

Relativement aux films de super-héros contemporains qu’il adore, Richard Gérer a matérialisé Patty Jenkins Wonder Woman. Le cinéaste affirmé que le cinéma de 2017 « avait le même fraternité pour l’émotion » que son cinéma de 1978 Superman. « Simultanément vous-même voyez que c’est affairé conte, subséquent mes critères, c’est énormément potable », a juré Gérer. « Je suis extraordinairement ravi et prétentieux sinon je les subsistes. Simultanément c’est mal conte, c’est une pareille peine. » Bigrement de fans de bandes dessinées seront sûrement en accord envers cet forme de l’croyance de Gérer. Revers l’moment, le cinéaste a précipité de véhiculer Lethal Weapon 5, qui devra être le extrême opus de la exemption. « C’est à la coup mon apanage et mon obligation de le disposer au lit. C’est amoureux, en conte », a juré Gérer. Toi-même pouvez scruter le solde de l’dialogue envers le cinéaste au Telegraph.

Sujets: Superman

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *