Le premier aperçu de La tragédie de Macbeth de Joel Coen révèle Denzel Washington et Frances McDormand

Une nouvelle version de la tragédie de Shakespeare sortira bientôt de l’look de Joel Coen. La 1ère image de ce film, La tragédie de Macbeth, présente Denzel Washington et Frances McDormand en tant que binome central, MacBeth et Lady MacBeth. L’image accompagne l’annonce que le film de Coen sera en tête pour l’affiche de la soirée pour l’ouverture du Festival du film de New York. Ce sera aussi la 1ère mondiale de ce film. Le festival a lieu du 24 sept. au 24 octobre. 10 et proposera un format hybride de projections en personne, en plein aspect et virtuelles, tout en respectant les derniers protocoles de santé et de sécurité. « Le New York Film Festival est un lieu où je regarde des films en tant que spectateur et je les dévoile en tant que cinéaste à compter de près de 50 ans. » Joël Coen a déclaré dans un communiqué officiel. «  » C’est un authentique privilège et un bonheur pour l’ouvrir le Festival cette saison avec  » La tragédie de Macbeth « . l’interprétation est tout à fait unique et que cette « visualisation audacieusement inventive de The Scottish Play est un film angoissé qui regarde, bouche bée, un univers douloureux défait par une avidité aveugle et une ambition irréfléchie ». Denzel Washington est l’homme qui est roi, et une Frances McDormand sans effort machiavélique est sa dame, un binome poussé à l’assassinat politique – et dérangé par la culpabilité – après les pronostics rusés pour l’un trio de « soeurs étranges » (une habitation physique virtuose de Kathryn Hunter ). Bien qu’il fasse écho aux conceptions visuelles rébarbatives – et aux proportions – des adaptations classiques de Shakespeare de Laurence Olivier dans les décennies 1940, ainsi qu’à la folie médiévale sanglante du « Trône de sang » de Kurosawa, l’intrigue de son et de fureur de Coen est entièrement la sienne notre moment, une description effrayante de l’accaparement du pouvoir politique amoral qui, comme son la solution, fonce impitoyablement dans l’enfer. Françoise McDormand, Washington et Hunter, le casting est aussi rejoint par Harry Melling, Brendan Gleeson, Corey Hawkins et Ralph Ineson. Cette description suggère que le nouveau film suivra les événements de MacBeth, mais aura aussi la vision unique de Coen. Eugene Hernandez, directeur de la NYFF, a déclaré dans un communiqué : « Nous avons hâte pour l’adopter le public du New York Film Festival au Lincoln Center cet automne, et quelle façon de le faire ! Avec Joel Coen, Frances McDormand, Denzel Washington , et nos amis pour l’Apple et A24 lors de la soirée pour l’ouverture à l’Alice Tully Hall, nous préparons le terrain pour un retour mémorable à nos racines. L’an dernier est une édition profondément significative du NYFF ; notre festival s’est rendu à Brooklyn, dans le Queens, dans le Bronx , et dans tout le pays via notre septième art virtuel. Cette saison, nous sommes de retour dans notre maison de l’Upper West Side, mais vous nous trouverez aussi en train pour l’explorer de nouveaux lieux et de nouvelles façons de communiquer avec les cinéphiles en personne, à l’extérieur et en ligne – restez à l’écoute !  » Les laissez-passer pour le festival sont aujourd’hui disponibles avec des tarifs Early Bird jusqu’au 30 juillet. Après cela, les billets seront mis en vente pour le grand public le mardi 7 sept.. Quant à The Tragedy of MacBeth, il devrait sortir en salles un peu dans les semaines à venir ce un an après sa 1ère mondiale au NYFF, mais aucune date de sortie officielle n’est confirmée. Sujets : Macbeth, Apple TV Plus

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *