blade


Marvel’s Lame aurait pu aller de l’avant avec le réalisateur John Wick Chad Stahelski si les choses s’étaient déroulées comme anticipé. Stahelski, ancien cascadeur et kickboxeur, a fait ses débuts en tant que réalisateur en 2014 avec le suspens pour l’action vedette de Keanu Reeves, John Wick, et a à partir de dirigé toutes les suites de la franchise. Mais avant John Wick, Stahelski et le co-réalisateur David Leitch ont travaillé comme coordinateurs de cascades sur des dizaines de superproductions hollywoodiennes, dont plusieurs films Marvel. Après la qualité de John Wick: Chapitre 3 – Parabellum, Stahelski a voulu s’aventurer sur le territoire des super-héros et a eu des discussions avec le boss de Marvel, Kevin Fiege, à ce sujet. L’un des films que Stahelski a présentés à Feige était Lame, qui en était aux premiers stades de développement à l’époque, avec Mahershala Ali attaché à la vedette. Voici ce que Stahelski a annoncé à Comicbook.com.
FILM VIDÉO DU JOUR

« Marvel est très influent dans ma carrière. Je leur dois beaucoup. Kevin [Feige] est un proprio génial et j’ai travaillé pour lui plusieurs fois sur la seconde unité. Après John Wick 3, il est assez gentil pour passer beaucoup de temps et avoir une bonne conversation. Il est… pour l’une certaine manière… un mentor très fort, quand bien même ce n’était que pour une courte période. Je ne lui ai parlé que quelques fois, mais il a eu une grande influence sur l’état pour l’effet et la façon de le faire. Et il m’a en fait demandé : ‘Qu’est-ce qu’on peut faire ?’ Je me disais : ‘Écoute, je ne vais pas te arnaquer. Je ne sais pas si je correspond à ce type de moule de studio, mais Blade est la seule chose intéressante que j’aimerais faire.

Chad Stahelski voulait faire un film Blade ‘Edgy, R-Rated’

Chad Stahelski, avec sa vaste qualification en arts martiaux et en films pour l’action, aurait été le meilleur choix pour Blade, un personnage synonyme de violence. Mais Stahelski pense que c’est exactement pourquoi ses discussions sur Marvel n’ont pas porté leurs fruits. « Je ne sais pas si j’aurais été le meilleur choix pour cela dans la direction qu’ils voulaient prendre. Si vous voulez faire la version R énervée, ouais, appelez-moi. Si vous voulez être non- désolé, ouais. C’est moi. Mais je pense qu’ils protègent leur marque, ils font leur truc. L’individu qu’ils ont choisi, je pense que c’est un excellent réalisateur, et je pense qu’il fera le meilleur travail dans la direction que je pensent qu’ils veulent prendre la propriété. » Bien que Stahelski n’indique pas explicitement la raison pour laquelle il n’a jamais reçu l’offre, il pense que Marvel voulait protéger sa marque, bien qu’il ne soit forcément pas qualifié si Blade sera classé R ou non. Bassam Tariq (Mogul Mowgli) réalisera Blade pour l’après un scénario de Stacy Osei-Kuffour (Watchmen). Avec Mahershala Ali en tête en tant que chasseur de vampires / vampires titulaire, Blade présente aussi Delroy Lindo et Aaron Pierre dans des métiers non divulgués. Lame devrait sortir en salles l’année prochaine le 3 novembre. Espérons que cela restera attaché aux bandes dessinées et aux origines violentes du personnage. Quant à Stahelski, il est devenu l’un des cinéastes les plus recherchés pour l’Hollywood à l’aide de son look unique mêlant action et narration. Il développe aussi le redémarrage du Highlander avec Henry Cavill et le film Ghosts of Tsushima de Sony. Stahelski est actuellement occupé en post-production sur John Wick: Chapitre 4, dont la 1ère est prévue le 24 mars 2023.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.