Tommy Doyle Image

John Carpenter dit que Halloween original a été sa « meilleure expérience » en tant que réalisateur

L’compétence la plus douce et la plus amusante que John Carpenter ait jamais eue sur un plateau de 7 ème art est lorsqu’il tournait l’Halloween atypique. Boussole International Photos Pour Pantalon denim Charpentieril n’y a jamais eu pour l’compétence cinématographique qui ait surpassé ce que c’était de faire Halloween. Sorti en 1978, Halloween est l’un des films pour l’horreur les plus populaire de tous les temps. Le film a pour l’abord présenté Michael Myers comme un antagoniste face à Laurie Strode de Jamie Lee Curtis et a à partir de inspiré pour l’innombrables films du type. Dans une nouvelle interview avec Variety, Carpenter a réfléchi à ce que c’était que de bosser à Halloween. Il se remémorait ses différents idées et quand est venu le temps de discuter pour l’Halloween, il a déclaré que c’était la « meilleure compétence » qu’il ait jamais eue dans le fauteuil du réalisateur, le qualifiant de film « très facile » à faire. Comme le annoncé le réalisateur :
FILM VIDÉO DU JOUR

« Halloween a à coup sûr été la meilleure compétence de réalisateur que j’ai jamais eue. C’était énormément amusant. Nous étions un groupe pour l’enfants qui voulaient faire un film et le faire vite. Nous avons tourné en général à Hollywood, qui est juste au travers de là où j’étais. C’était beaucoup de nuits, mais ce n’était pas compliquée. Non, celui-là était très facile. » Alors, quel est le projet le plus compliquée ? Ce devait être Elvis avec Kurt Russell dans le rôle du roi du rock ‘n’ roll. Cette production était très différente de ce que c’était que de faire Halloween, le tout le contraire de bosser avec une distribution et une équipe soudées. « La chose la plus compliquée que j’aie jamais faite est Elvis, une émission originale de trois heures. Nous avons eu 88 parties parlantes et 100 et quelques endroits impairs en 30 jours. Sainte Tolède ! J’étais trop stupide et jeune pour faire faire à quel point c’est compliquée. C’était un baptême du feu. Dépêchez-vous, tirons! C’était irréel. » En relation: Pétition des fans pour l’Halloween pour amener l’atypique Tommy Doyle dans Halloween Kills

John Carpenter apprécie son rôle actuel avec la franchise Halloween

Compass International Pictures Carpenter n’est pas impliqué de façon créative dans la franchise Halloween à ce stade de sa carrière, bien qu’il ait été compositeur sur les trois films Blumhouse fabriqués par David Gordon Green. Le cerveau de l’horreur préfère les choses de cette façon, notant aussi dans l’interview qu’il ne s’accroche pas trop à quoi que ce soit pour l’autre sur les nouveaux films pour l’Halloween au-delà du travail spécifique qu’il se présente pour fournir. Une fois sa musique terminée, Carpenter prend son chèque et laisse à Green and Co. le soin de assurer le reste. « Je suppose que je suis beaucoup plus ravi de nos jours, je suis juste un musicien. Je suis comme un genre de tapis. Un film a besoin de musique. OK, c’est comme, « Je vais tapisser votre salon » et je le fais juste et j’y vais. Je paye mon déjeuner et je rentre chez moi. J’aime ça. Le temps nous dira où va la franchise Halloween, mais pour de nombreux fans, ce film atypique sera forcément le meilleur de tous.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *