Jeremy Pope in the film The Inspection

Jeremy Pope est rencontré pour son métier sur les scènes de New York Broadway, mais fait la 1ère de son long métrage avec The Inspection. A24 Jeremy Pope est un mâle de premier plan sur les scènes de Broadway et n’a pas crainte de être vulnérable quant à son identité pour l’homme sombre ouvertement queer. Pope fait ses débuts au septième art dans The Inspection, avec en face Gabrielle Union et Raúl Castillo. Pope a déclaré au New York Times : « Je me sens si chanceux de pouvoir le faire pleinement dans ma noirceur et dans mon homosexualité. » L’inspection est sortie en salles le week-end dernier. Le protagoniste au centre est un mâle sombre dans l’armée qui fait face à l’homophobie de ses pairs. Il manque aussi du soutien de sa mère, interprétée par Union. Pope s’identifie à la lutte pour dégoter l’acceptation; il raconte au New York Times qu’il avait crainte pour l’être ouvert sur son identité il y a peu de temps. Le pape craignait pour l’être rejeté ou de ne pas être apprécié pour des emplois. Cependant, il annoncé que le film est utile pour son sain processus de guérison pour « des choses que je n’avais pas traitées, des choses qui m’avaient malmené durant de nombreuses décennies et que j’ai mises de arôme ».
FILM VIDÉO DU JOUR
Le film suit les luttes que subissent de nombreuses personnes queer de teinte concernant l’acceptation de famille et sociétale. Le personnage de Pope, Ellis, est expulsé par sa mère alors qu’il a 16 ans. Gabrielle Union calcule la mère pour l’Ellis, qui est profondément conservatrice et anti-gay. Ellis est sans abri dans les rues durant près pour l’une décennie avant de regagner l’armée, où il est pris pour cible et dénoncé par ses camarades recrues lors pour l’une douche treillis. Castillo calcule un sergent instructeur sympathique pour qui Ellis développe des sentiments. En fin de compte, Ellis trouve la puissance de persévérer et pour l’embrasser son identité malgré ses difficultés. Son personnage trouve aussi un travail de réalisation de films pour l’armée, ce qui reflète la transition réelle du réalisateur de recrue à cinéaste. Gabrielle Union annoncé que pour l’innombrables pays censurant des protagonistes homosexuels ne font que « nier la réalité »

The Inspection est le premier long métrage pour l’Elegance Bratton

L’intrigue de The Inspection est semi-autobiographique et basé sur les expériences de vie de la réalisatrice, Elegance Bratton. Bratton a servi dans l’armée en tant qu’homme sombre queer les premiers jours des décennies, quand la politique « ne demandez pas, ne dites pas » battait encore son plein. Cette politique a au final été annulée et abandonnée en 2011. Elegance Bratton fait ses débuts en tant que réalisateur de long métrage dans son drame A24, The Inspection. Son métier post-militaire précédent inclut des courts métrages, une émission de télé-réalité et un documentaire. Le documentaire de 2019 Pier Kids suit la vie pour l’adolescents sans-abri queer et trans de teinte à New York. The Inspection de Bratton est actuellement projeté dans les cinémas à travers les États-Unis

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *