Fiona Dourif Dont Look at the Demon


Outre la saison 2 de Chucky, Fiona Dourif a un autre projet pour l’horreur pour les amateurs de type. Via Bloody Disgusting, elle sera à l’affiche du long-métrage Ne regarde pas le démonun film pour l’horreur indépendant dont la sortie est prévue dans certaines salles le 7 octobre 2022. Le film, gracieuseté de Outsider Pictures, a une bande-annonce que vous pouvez voir.

Fiona Dourif (The Purge, The Stand), dont la vraie mère était psychique selon elle, jouera un médium troublé nommé Jules. Elle est à la tête pour l’une équipe inédite nord-américaine pour l’enquêteurs paranormaux aux côtés de Harris Dickinson (Where the Crawdads Sing, Triangle of Sadness, The King’s Man), Jordon Belfi (Environnement) et Randy Wayne (Dukes of Hazard: The Beginning).
FILM VIDÉO DU JOUR
Tous les 4 se rendront chez un binome qui demeurent tous deux de grands fans de l’oeuvre. Ils affirment avoir subi des problèmes inexplicables et menaçants. Une fois qu’ils auront plongé dans le mystère, la team entrera en contact avec l’autre arôme, rencontrant des possessions et des apparitions plus terrifiantes que tout ce dont ils avaient été témoins auparavant. « Tandis que les caméras tournent et que les corps sont possédés, ils sont inévitablement submergés par cette puissance surnaturelle violente. Leur seul espoir ? Jules. Elle refuse de faire face à ce qui s’est réellement passé quand sa 1ère rencontre surnaturelle a laissé sa sœur morte. Mais son sombre passé, si elle peut le débloquer, peut être leur seul espoir pour l’stopper le démon avant qu’il ne soit trop tard. En relation: Chucky Saison 2: intrigue, distribution, date de sortie et tout ce que nous savons

Pour l’où vient le film

Don’t Look at the Demon est réalisé par Brando Lee, qui a grandi à la périphérie de Kuala Lumpur en suivant un régime régulier de films hollywoodiens tels que Jaws, The Exorcist et Vedette Wars. Lee a ensuite étudié le 7 ème art et la tv au Columbia College, travaillant sur diverses productions à Los Angeles. C’est lui qui a créé Brando Studios B&L Creative, qui a produit un flux de films et de idées télévisés sortis en salles en Malaisie. En plus de cela, Lee a cofondé Barnstorm, la société qui a produit Don’t Look at the Demon. Selon IMDb, les crédits de réalisation anciens de Lee incluent Gangster Wars en 2013 et Chow Kit en 2012. « Il y a un Ying et un Yang dans toutes mes activités. Je crois que le univers devrait avoir le bien et le mal, à la fois des anges et des êtres maléfiques. Il s’agit essentiellement de maintenir l’équilibre de l’Univers. Intrigué par les expériences que j’ai vécues, j’ai commencé à explorer les «eux» qui nous entourent. Je suis ravi de pouvoir apporter ma vision personnelle à l’écran de 7 ème art, avec mon qualification de 1ère main montrant une touche raisonnable à une histoire de possession typique », a déclaré Lee. Selon The Vedette, Don’t Look at the Demon est le premier film malaisien à être projeté aux États-Unis. Outre les États-Unis, le film sortira dans plus de 20 pays, dont le Vietnam, la Thaïlande, les Philippines, Singapour, la Mongolie, le Cambodge, le Canada, le Royaume-Uni, la Pologne, etc. Il sera projeté dans plus de 250 cinémas dans la seule région nord-américaine. « Avec la sortie mondiale de Don’t Look At The Demon, j’espère inspirer les producteurs locaux à viser les stars et poursuivre à avancer pour représenter la Malaisie à l’échelle internationale. La sortie de ce film n’est pas seulement mon succès, mais c’est la popularité de nous tous en Malaisie, et je suis très fier pour l’établir cette référence et de faire la fierté de notre pays.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *