Casper Van Dien dans The 2nd, Mortal Kombat: Legacy and More [Exclusive]

Casper Van Dien, que la majorité des fans pour l’action / science-fiction connaîtront sous l’appelation de Johnny Rico de la franchise Starship Troopers, est sans doute plus occupé aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été. Un rapide coup pour l’œil à IMDB révèle que l’acteur a 10 crédits à son nom, et cela compte, rien qu’en 2020. La prochaine phase pour Dien est Le 2ème, une nouvelle action / thriller qui le aperçoit jouer le rôle de méchant contre Ryan Phillippe.

Le 2ème, réalisé par Brian Skiba, se concentre sur l’agent des services confidentiels Vic Davis (Ryan Phillippe) qui est sur le point de récupérer son fils séparé, Shawn (Jack Griffo), de l’université. Il se retrouve bientôt au milieu pour l’une opération terroriste à fort enjeu. La fille pour l’un juge de la Cour suprême est la cible et une faction bien armée ne recule devant rien pour la kidnapper. Vic découvre que personne ne vient à leur secours. Ainsi, il doit utiliser son ensemble de compétences pour la sauver, elle et son fils, pour l’une situation incroyablement dangereuse et mortelle.

CONNEXES: Le réalisateur différent de Mortal Kombat est excité pour le redémarrage, apparaîtra comme un fanboy

J’ai récemment eu la chance de parler avec Casper Van Dien en l’honneur de la sortie du film la semaine prochaine. Nous avons discuté de ce que c’était de jouer le méchant, de son métier en tant que Johnny Cage dans Mortal Kombat: héritage et beaucoup plus. Prendre contentement.

Merci beaucoup pour l’avoir fait cela aujourd’hui.

Casper Van Dien: Merci beaucoup de vouloir le faire avec moi.

Bien sûr. En ce qui me concerne, réaliser un travail, parler à des personnes qui ont eu un impact sur des choses que vous aimez est en quelque sorte la raison pour laquelle vous le faites.

Casper Van Dien: Awe man, bien merci. J’apprécie parler à des personnes qui aiment les films autant que moi. C’est forcément un contentement en ce qui me concerne car si je n’agissais pas, je parlerais à des personnes qui aiment les films car j’ai forcément aimé les films, les émissions de tv. J’apprécie le divertissement. Je pense que cela aide à faire avancer la science. Tout ce qui peut stimuler votre imagination pour que vous puissiez rêver, je pense que nous avons besoin de ces influences positives dans notre vie pour que nous puissions faire des changements, grandir, être meilleurs et voir les choses plus brillantes.

Je ne pourrais pas être plus pour l’accord. Avant de sérieusement entrer dans le vif du sujet, j’ai juste besoin de m’en débarrasser. Cela n’a sérieusement rien à voir avec quoi que ce soit. Je pensais que vous étiez le meilleur choix pour Johnny Cage.

Casper Van Dien: Awe, mec! Je vous remercie. J’adore cela. Tu sais, j’ai tourné une 3ème saison de[[Mortal Kombat: héritage]et ils n’en sont jamais sortis. Je me demande forcément ce qui se déroule avec Warner Bros. Ils se sont disputés. Nous avons tourné six ou sept autres épisodes et je suis dans l’un pour l’entre eux avec pour l’autres personnes qu’ils ont filmées. Ils ont aimé 4 des épisos. Le mien était celui qu’ils aimaient. Et et ensuite les deux autres, ils n’étaient pas aussi satisfaits, donc ils n’ont pas sorti la 3ème saison. Mais la 3ème saison était d’autant plus amusante à faire. Alors je suis déçu.

C’est une déception.

Casper Van Dien: C’est présent. J’espère qu’un jour ils le publieront car c’est fait.

Je ne sais pas. C’est bizarre en ce qui me concerne quand les studios s’assoient sur du contenu comme ça. Tu l’as. Je ne sais pas. Cela m’est forcément bizarre.

Casper Van Dien: C’est bizarre en ce qui me concerne aussi. Surtout quand ils disent: « Non, nous adorons ça. Nous aimons ces segments. » Je suis comme, pour l’accord, eh bien, vous aimez 4 sur six et il y en a deux que vous n’aimez pas. Corrigez simplement les deux autres ou relâchez simplement les 4. Je ne sais pas.

Nous sommes en ce lieu pour parler de The 2nd, qui est votre nouveau film. Si quelqu’un parcourait Internet et tombait sur IMDB, il vous verrait simplement crédité en tant que pilote. Pouvez-vous nous en dire un petit peu plus sur Driver et de quelle façon il s’intègre dans l’intrigue?

Casper Van Dien: Le réalisateur m’a affirmé: « J’ai un film excellent que je veux montrer. J’ai ce personnage. Je pense que c’est facilement toi, tu vas l’adorer. » Ensuite, je calcule ce mec Driver et je dois sérieusement repérer la façon dont il me aperçoit parce qu’il n’est pas l’homme le plus éthique de tous les temps. Je dois donc repérer mon réalisateur, Brian Skiba, qui m’a jeté dans ce film et je me dis: « Qu’est-ce que tu as?! » Ou je dois me repérer sans doute plus profondément et dire: « Qu’est-ce qui ne va pas avec moi? »

C’est un super personnage. Je l’adore. Je dois combattre Ryan Phillipe dans ce cas. Je connais Ryan à partir de longtemps. Nous nous sommes rencontrés il y a longtemps. C’est la 1ère fois que nous travaillons ensemble. C’est un mec physique. Je suis un mec physique. Nous nous sommes entraînés tous les deux avant, et ensuite nous avons eu de grands cascadeurs qui nous ont entraînés dans ce domaine. J’ai passé neuf nuits dans un dojo avec les cascadeurs au préalable, qui ont chorégraphié ces séquences de combat assez intenses. C’est un retour aux décennies 80 et 90. De vrais combats. Nous jetons sérieusement vers le bas. Là, cette cascade incerdible où mon mec se fait souffler par une fenêtre en feu. C’était mon doublé. Il fait ça. En ce qui me concerne, j’ai pu faire la majorité des combats et Ryan a pu faire la majorité de nos combats ensemble, et c’était énormément amusant.

Vous avez évoqué Brian et sa sortie est folle. Il a trois ou 4 films à son actif de l’an dernier seulement. Qu’est-ce que ça fait de bosser avec lui?

Casper Van Dien: C’est vrai. C’est un cinéaste très, très préparé, très déterminé, et je pense qu’il est sérieusement bon. C’est la seconde fois que je officie avec lui. J’espère bosser encore plusieurs fois avec lui. Je pense que j’ai beaucoup de talent, beaucoup de préparation. Il voulait faire ce retour aux films pour l’action des décennies 80 et 90 sans tous les impressions visuels que les personnes doivent dorénavant produire pour produire une barrière. Combats, cascades et tout ça. Nous voulions en faire des pratiques. Les personnes jusqu’à présent qui l’ont vu sérieusement comme ça. J’apprécie ce type de choses. J’apprécie quand les personnes peuvent faire ça. Nos cascadeurs avaient sérieusement faim, de jeunes mec qui étaient de vrais combattants avec lesquels je me suis battu. Un binome de mec qui demeurent de vrais combattants professionnels qui ne font que s’y attaquer. C’était super intense. Le casting avec lequel j’ai travaillé était sensationnel, et Brian, je ne peux pas dire assez de bonnes choses sur lui en tant que réalisateur. Il avait un budget sérieusement très serré, un calendrier sérieusement très serré et il l’a sérieusement fait sortir du parc.

Vous en avez en quelque sorte touché, et cela était même évident dans la bande-annonce. Nous sommes, ou du moins moi, habitués à vous voir jouer un genre héroïque, et vous êtes durablement le méchant de ce film. En ce qui concerne le rôle pour l’acteur, vous amusez-vous plus en tant que super héros ou méchant?

Casper Van Dien: Je pense que je suis beaucoup plus choisi comme un méchant. Je ne sais pas ce que cela affirmé à propos de mon personnage, mais ils ont obtenu beaucoup plus de ces métiers méchants et les personnes semblent l’apprécier d’autant plus de plus. Alors, je ne sais pas. Sans doute qu’en vieillissant, vous devenez aujourd’hui grincheux et les personnes disent: « Vous savez quoi, faisons venir ce mec grincheux Casper. Il est déjà grincheux alors … » Et voilà! J’apprécie ça. Je me suis amusé. J’aurais eu du contentement si je jouais l’un ou l’autre des protagonistes. Mais c’était amusant de jouer à Driver. Beaucoup. J’ai sérieusement estimé ça.

Je pense qu’à ce stade, vous avez plus de 100 crédits pour l’acteur. Trois decennies. Que reste-t-il que vous n’avez pas fait et que vous souhaitez forcément faire?

Casper Van Dien: Je ne prendrai sans aucun doute jamais ma retraite. J’irai sans aucun doute jusqu’à ce qu’ils me sortent. Je vais juste poursuivre. Je ne sais pas. J’adorerais poursuivre à bosser. J’apprécie bosser avec différents collaborateurs, réalisateurs, films et émissions. Je me sens très chanceux et béni car quand je ne officie pas, je peux en parler aux personnes après. Des personnes passionnés par les films comme moi. Je les adore. J’apprécie repérer des films. J’ai une imagination. J’adore juste avoir cette créativité, ce qui me donne l’impression que c’est du carburant pour mon âme.

Mais il n’y a rien de spécifique. Vous n’êtes pas du type, « Oh, mec, je veux sérieusement jouer un sorcier! » Il n’y a pas de chose folle et spécifique?

Casper Van Dien: je voudrais l’attachement être un sorcier. Je ne sais pas qui ne voudrait pas être un sorcier. J’apprécie les westerns et j’apprécie la science-fiction. Et j’adorerais faire des pièces pour l’époque. J’ai pu faire beaucoup de choses différentes. Je dois être dedans Tarzan, ce qui était sensationnel. Entrer dans Sleepy Hollow avec Tim Burton et Johnny Depp, ce qui était sensationnel. Bosser avec Robert Rodriguez, quand bien même ce n’était que pour un ou deux jours, était sensationnel, en Alita: l’ange de la bataille. J’adore … je vais faire Alita: l’ange de la bataille et tout ce que Robert Rodriguez veut faire, c’est parler patrouilleurs de la taille. Quand j’ai rencontré Quentin Tarantino, tout ce qu’il voulait faire était de parler patrouilleurs de la taille. Même chose avec Eli Roth. Même chose avec James Wan. Tous ces réalisateurs, vous les rencontrez, ils adorent ce film. Alors vous leur en parlez forcément. J’apprécie parler à différents réalisateurs et être entouré de personnes. C’est énormément amusant. Il y a beaucoup de métiers que je veux jouer et poursuivre à jouer. Quoi qu’il en soit, je suis enthousiasmé par les opportunités.

Quelle est la prochaine phase pour vous? Avez-vous quelque chose dans les livres?

Casper Van Dien: J’ai quelques envies que je suis censé tourner bientôt. J’ai en ce moment un nommé G-Loc c’est sorti. Alors j’ai aussi Le mandat out, qui est occidental que j’ai en ce moment, et Cordé. Je suis aussi forcément sur Tous américains, dont nous sommes censés aller tourner notre saison 3.

Le 2ème arrive en version numérique et sur demande le 1er sept. de Momentum Pictures.

Sujets: Mortal Kombat

Ryan Scott chez Movieweb

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *