Bruce Willis était le troisième choix de Tarantino pour Bill in Kill Bill

Kill Bill a quasiment choisi Bruce Willis comme Bill. Quentin Tarantino a divulguer la nouvelle dans une récente interview. Le réalisateur a beaucoup parlé du film avec Uma Thurman lors de la dernière année. Tout en faisant pression pour Il était une fois à Hollywood, le réalisateur a mentionné plus d'une fois qu'il envisageait de faire une suite pour terminer une éventuelle trilogie. Tarantino a aussi déclaré qu'il prévoyait de prendre sa retraite après avoir fait un dixième et dernier film, ce qui peut ou non se produire.

Lorsque l’on parle de Kill Bill, il est compliquée de ne pas prendre en compte David Carradine dans le rôle de Bill. L'acteur a cloué le rôle, bien qu'il ait été initialement rédigé pour Warren Beatty. Quentin Tarantino a parlé à l'origine d'écrire le rôle de Beatty plus d'une fois au fil des ans, mais il vient de révéler que Bruce Willis était aussi en lice. Explique Tarantino.

"Je pense que John Travolta est un acteur fantastique. Je pense que Bruce Willis est un acteur fantastique. Harvey Keitel est un acteur exceptionnel. [Mais] Je n'ai pas encore rédigé un personnage des décennies 2000 sur lequel je pensais qu'ils étaient la personne formidable pour le faire. Je veux dire, franchement, le plus près aurait été Bruce. Car j'ai rédigé [le personnage de] Bill pour Warren Beatty et ça a fini par ne pas marcher. Et et ensuite j'ai jeté David Carradine, et je l'ai en quelque sorte réécrit pour David Carradine. Bruce aurait été mon 3ème choix … Quand j'ai lu la version originale de Kill Bill, ça me fait craquer désormais, car c'est la version Warren Beatty. "

Bruce Willis aurait été une préférence intéressant, d'autant plus que Quentin Tarantino annoncé qu'il a dû faire une réécriture pour David Carradine lorsqu’il est intervenu pour jouer Bill dans Kill Bill. Il s'avère que Warren Beatty et Willis ont sans doute plus en courant que quiconque le pensait. C'est du moins ainsi que Tarantino constate les choses. Il avait ceci à dire à propos de Willis prenant le rôle au lieu de Beatty.

CONNEXES: Le coordinateur de Kill Bill Stunt raconte son arôme du crash d'Uma Thurman

"Quand je regarde cette version originale, vous savez, Bill était un petit peu plus un méchant James Liaison genre. D'accord? En l’occurence que le méchant Bondien, il ressemblait plus à un lien maléfique. Et il avait en quelque sorte ça, il avait une sorte de qualité Warren Beatty à son sujet. Et franchement, pour vous dire la vérité, je n'aurais sûrement pas eu à le réécrire autant si j'avais jeté Bruce dedans. Bruce aurait pu jouer ce type de personnage diabolique de James Bond et je me serais sans doute penché un petit peu plus sur sa personnalité. Un peu moins Cristal. Un petit peu plus de Coors, d'accord. Un peu moins de champagne, un petit peu plus de bière. "

Nous pouvons facilement voir Bruce Willis comme un Liaison-type de méchant, spécialement rédigé par Quentin Tarantino. Quoi qu'il en soit, le réalisateur donne un aperçu intéressant de bosser avec Willis et de quelle façon sa personnalité se compare à Warren Beatty. De plus, il est aussi intéressant de prendre en compte Kill Bill aurait été différent avec l'un ou l'autre acteur jouant le rôle. Avec tous ces éloges pour Willis, on peut imaginer que lui et Tarantino travailleront à nouveau ensemble.

Quentin Tarantino paraît être est destiné à deviner plusieurs des commentaires publics qu'il a faits lors de la dernière année. Le R-évalué Vedette Trek projet qu'il développait paraît avoir dérapé et il paraît prendre en compte plus de films après son dixième. Quant au sujet de son prochain film, le réalisateur n'a pas de plan pour le moment, bien qu'il ait une pièce terminée et cinq épisodes de la saga fictive Bounty Law de Il était une fois à Hollywood prêt à partir. Il annoncé aussi que Kill Bill 3 est durablement dans les cartes. L'entretien avec Quentin Tarantino est initialement réalisé par CInemaBlend.

Kevin Burwick chez Movieweb

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.