<pre>7 grandes prédictions concernant les services d'abonnement à des films

Quand les livres d'histoire remontent à 2018, ils n'auraient pas tort de prendre en compte l'année où les exemplaires d'abonnement tels que MoviePass ont commencé à s'imposer. Entre les divers problèmes de croissance des services des OG et la montée en puissance de services concurrents comme A-List d'AMC Theatres, un nouveau modèle commercial commence à s'imposer sur le marché de la distribution théâtrale. La seule vraie question à ce stade est de savoir quelles sont les prochaines phases et modifications que nous verrons dans le domaine du modèle d’abonnement.

Inspirés par ce que nous avons vu tout au long de l’année, il existe sept prévisions fiables sur la façon dont nous allons tous payer un modèle plus cohérent et plus pratique pour aller au 7 ème art. Bien qu'il y ait forcément des rebondissements et des faillites surprises qui ouvrent la voie vers l'futur, les prévisions suivantes semblent être les prochaines mesures raisonnables à prendre.

Les prix vont s'établir à environ 20 $ par mois

En examinant les différentes options et plans qui offrent une planification par abonnement, le modèle illimité est pratiquement mort. À sa place, il existe un modèle de quantité limitée qui offre aux cinéphiles plusieurs options quant à la fréquence de leur contentement. Avec ce modèle, on trouve un prix de référence de 20 dollars environ, avec des options moins chères. Considérant que la popularité d'AMC avec A-List est de 20 $ plus taxes par mois pour trois films par semaine, attendez-vous à voir d'autres imiter ce modèle de tarification, et sans doute leurs offres.

Une grande partie ou tous les grands théâtres disposeront d'un modèle d'abonnement dans les cinq prochaines décennies

Les premiers jours, les chaînes de 7 ème art se sont montrées réticentes à la manière de faire des affaires de MoviePass, car elles se sont sans aucun doute introduites dans la matière déjà maigre du guichet que les cinémas tirent de leurs recettes. Cependant, une fois que le Movie Club de Cinemark et l'A-List d'AMC ont fait leur apparition, une nouvelle façon de faire des affaires est apparue. Avec des théâtres coupant les intermédiaires, garantissant leur part de vente de billets et laissant aux cinéphiles plus d’argent dans leurs poches pour les vrais créateurs (les concessions), attendez-vous à ce que une grande partie, sinon tous les grands théâtres suivent leurs propres plans d’abonnement dans les cinq prochaines décennies.

Articles récents

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.